TitreLe trésor dit « de Partinico » : aurei et multiples d’or d’époque tétrarchique découverts au large des côtes de la Sicile (terminus 308 ap. J.-C.)
Type de publicationChapitre de livre
Année de publication2011
AuteursVincent Drost, Georges Gautier
Titre de l'ouvrageTrésors monétaires XXIV
Pagination155-176
EditeurBibliothèque nationale de France
VilleParis
Résumé

Vraisemblablement découvert au large des côtes de la Sicile à la fin des années 1950, le « trésor de Partinico » constitue l’une des plus spectaculaires trouvailles de monnaies d’or du Bas-Empire. Cette nouvelle tentative de reconstitution,rendue possible par la mise à notre disposition d’une documentation inédite, rassemble cent soixante-quatorze exemplaires, donttrente-cinq multiples d’or et cent trente-neuf aurei, s’échelonnant de 276/277 à 308 ap. J.-C. La composition de l’ensemble montreque la thésaurisation résulte à la fois d’une ponction régulière sur le numéraire en circulation mais aussi, et surtout, de la perception de donativa successifs. L’apport du trésor est en particulier fondamental pour la connaissance du numéraire en or émis au début du règne de Maxence.

Champ de recherche: 
le tresor dit de partinico aurei et multiples dor depoque tetrarchique decouverts au large des cotes de la sicile terminus 308 ap jc tresors monetaires xxiv pvraisemblablement decouvert au large des cotes de la sicile a la fin des annees 1950 le tresor de partinico constitue lune des plus spectaculaires trouvailles de monnaies dor du basempire cette nouvelle tentative de reconstitutionrendue possible par la mise a notre disposition dune documentation inedite rassemble cent soixantequatorze exemplaires donttrentecinq multiples dor et cent trenteneufnbspaurei sechelonnant de 276277 a 308 ap jc la composition de lensemble montreque la thesaurisation resulte a la fois dune ponction reguliere sur le numeraire en circulation mais aussi et surtout de la perception de donativanbspsuccessifs lapport du tresor est en particulier fondamental pour la connaissance du numeraire en or emis au debut du regne de maxencep paris vincent drost georges gautier
Retour en haut de page