TitreLes fonds sonores du département de l'Audiovisuel de la Bibliothèque nationale de France
Type de publicationArticle de revue
Année de publication2005
AuteursPascal Cordereix
JournalLe Temps des médias
Volume2
Numéro5
Pagination253-264
Résumé

Confronté à l’exercice de présentation de la collection d’enregistrements sonores du département de l’Audiovisuel de la Bibliothèque nationale de France, le responsable de ces fonds ressent surtout, de la part de ses interlocuteurs, le besoin d’explicitation de cette collection. En effet quelle cohérence trouver, a priori, entre la voix d’Alfred Dreyfus enregistrée en 1913, le dernier disque du rappeur Snoopy Dog, les enregistrements de l’Exposition coloniale de 1931, les cours des Gilles Deleuze à Paris VIII, les archives du discographe, producteur de jazz Charles Delaunay, le cantor Felix Asch enregistré en 1901, la mémoire du Front Populaire dont témoignent les marques La Voix des nôtres ou Piatiletka , les atlas linguistiques du Greco-CNRS n° 9, les enregistrements du cinquantième congrès de la Society for french historical studies tenu à la BnF en 2004, etc., etc. Au-delà de la cohérence, la question posée est également celle des usages, et plus particulièrement des usages de recherche de cette collection. Comment trouver des fils conducteurs, dégager des problématiques face à une telle masse (un million de documents, soit plus de six millions de séquences sonores ou « items ») qui paraît d’autant plus « hétérogène » qu’on en perçoit mal les tenants et aboutissants (voir le bref aperçu ci-dessus) ?

URLhttp://www.cairn.info/load_pdf.php?ID_ARTICLE=TDM_005_0253
DOI10.3917/tdm.005.0253
Champ de recherche: 
les fonds sonores du departement de laudiovisuel de la bibliotheque nationale de france le temps des medias pconfronte a lexercice de presentation de la collection denregistrements sonores du departement de laudiovisuel de la bibliotheque nationale de france le responsable de ces fonds ressent surtout de la part de ses interlocuteurs le besoin dexplicitation de cette collection en effet quelle coherence trouver ema prioriem entre la voix dalfred dreyfus enregistree en 1913 le dernier disque du rappeur snoopy dog les enregistrements de lexposition coloniale de 1931 les cours des gilles deleuze a paris viii les archives du discographe producteur de jazz charles delaunay le cantor felix asch enregistre en 1901 la memoire du front populaire dont temoignent les marques emla voix des notresem ou empiatiletkaem les atlas linguistiques du grecocnrs n 9 les enregistrements du cinquantieme congres de la emsociety for french historical studiesem tenu a la bnf en 2004 etc etc audela de la coherence la question posee est egalement celle des usages et plus particulierement des usages de recherche de cette collection comment trouver des fils conducteurs degager des problematiques face a une telle masse un million de documents soit plus de six millions de sequences sonores ou items qui parait dautant plus heterogene quon en percoit mal les tenants et aboutissants voir le bref apercu cidessus p httpwwwcairninfoloadpdfphpidarticletdm0050253 2 103917tdm0050253 pascal cordereix
Retour en haut de page