TitreLugus, dieu aux liens : à propos d'une pendeloque du Ve siècle avant J.-C. trouvée à Vasseny (Aisne)
Type de publicationArticle de revue
Année de publication2005
AuteursDaniel Gricourt, Dominique Hollard
JournalDialogues d'histoire ancienne
Volume31
Numéro1
ISSN0755-7256
Résumé

Un remarquable pendentif en bronze récemment découvert dans une tombe féminine, au sein d'une nécropole à inhumation gauloise, représente un personnage stylisé qu'on peut identifier à Lugus. Le dieu est reconnaissable à la lyre que dessinent ses jambes ainsi qu'à sa tête en forme d'anneau (aspect héliaque). Le fait que ses bras soient réunis par une chaînette engage à réunir toutes les données, éparses et variées, qui montrent sa profonde affinité avec les chaînes, cordes et liens, que ces attaches soient physiques, métaphoriques ou magiques. Sont ainsi envisagés en particulier: - un passage éloquent tiré du récit irlandais de la Seconde Bataille de Mag-Tured (Lugh, « lié » par le sommeil que provoque le son d'une harpe, est enchaîné), - un détail iconographique significatif dans un tel contexte de la statue monumentale de {l'Apollon} gallo-romain {d'Entrains-sur-Nohain} (figuration de deux captifs entravés), - le dossier maintenant bien connu de Lugus comme patron des cordonniers, - celui de sa maîtrise des instruments à cordes et de la poésie lyrique, - sa fonction de garant des contrats et des serments, - sa capacité occulte à paralyser et « lier » ses adversaires (Seconde Bataille de Mag-Tured), - la pratique d'un rituel antique consistant à nouer des branches végétales sur un parcours rythmé par le nombre sept et par le passage du soleil au méridien.

URLhttp://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/dha_0755-7256_2005_num_31_1_2485
Champ de recherche: 
lugus dieu aux liens a propos dune pendeloque du ve siecle avant jc trouvee a vasseny aisne dialogues dhistoire ancienne pun remarquable pendentif en bronze recemment decouvert dans une tombe feminine au sein dune necropole a inhumation gauloise represente un personnage stylise quon peut identifier a lugus le dieu est reconnaissable a la lyre que dessinent ses jambes ainsi qua sa tete en forme danneau aspect heliaque le fait que ses bras soient reunis par une chainette engage a reunir toutes les donnees eparses et variees qui montrent sa profonde affinite avec les chaines cordes et liens que ces attaches soient physiques metaphoriques ou magiques sont ainsi envisages en particulier un passage eloquent tire du recit irlandais de la seconde bataille de magtured lugh lie par le sommeil que provoque le son dune harpe est enchaine un detail iconographique significatif dans un tel contexte de la statue monumentale de lapollon galloromain dentrainssurnohain figuration de deux captifs entraves le dossier maintenant bien connu de lugus comme patron des cordonniers celui de sa maitrise des instruments a cordes et de la poesie lyrique sa fonction de garant des contrats et des serments sa capacite occulte a paralyser et lier ses adversaires seconde bataille de magtured la pratique dun rituel antique consistant a nouer des branches vegetales sur un parcours rythme par le nombre sept et par le passage du soleil au meridienp httpwwwperseefrwebrevueshomeprescriptarticledha075572562005num3112485 31 daniel gricourt dominique hollard
Retour en haut de page