TitreRecréer la mémoire de l'État : le cas de la bibliothèque du Conseil d'État (1800-1806)
Type de publicationArticle de colloque/conférence
Année de publication2014
AuteursCharles-Eloi Vial
Nom du colloqueIFLA WLIC 2014
Date de la réunion2014/08/21
OrganisateurIFLA
Lieu du colloqueLyon, Auditorium Pasteur
Résumé

En 1798, le bibliothécaire Antoine-Alexandre Barbier fut chargé de constituer une collection de livres pour les cinq Directeurs qui dirigeaient alors la France. Au début de 1800, Bonaparte, devenu Premier Consul, lui demanda de classer cette bibliothèque et de l'adapter aux besoins des conseillers et des auditeurs du Conseil d'État, chargés de préparer les projets de lois, de juger les cas de contentieux administratif et de rédiger le Code civil : en quelques mois, le bibliothécaire dut adapter sa politique documentaire aux besoins de juristes spécialisés, en se procurant des livres de droit de différents pays, mais aussi des ouvrages de lettres, d'histoire ou de géographie. Ses lecteurs lui réclamant à la fois des livres très spécialisés et une collection encyclopédique, ce n'est qu'à force de persévérance que Barbier parvint, au bout de deux ans de travail, à présenter un catalogue équilibré, qui devint un instrument de travail utilisé par tous les membres du gouvernement, y compris par Napoléon Bonaparte. Devant un tel bilan, il semble intéressant de se pencher sur les méthodes de travail, sur la politique documentaire mise en place, sur les acquisitions de livres et sur leur catalogage, et aussi sur l'interaction entre le bibliothécaire et ses usagers, à partir de documents d'archives.

URLhttp://library.ifla.org/899/1/201-vial-fr.pdf
Champ de recherche: 
recreer la memoire de ltat le cas de la bibliotheque du conseil dtat 18001806 ifla wlic 2014 20140821 pen 1798 le bibliothecaire antoinealexandre barbier fut charge de constituer une collection de livres pour les cinq directeurs qui dirigeaient alors la france au debut de 1800 bonaparte devenu premier consul lui demanda de classer cette bibliotheque et de ladapter aux besoins des conseillers et des auditeurs du conseil dtat charges de preparer les projets de lois de juger les cas de contentieux administratif et de rediger le code civil en quelques mois le bibliothecaire dut adapter sa politique documentaire aux besoins de juristes specialises en se procurant des livres de droit de differents pays mais aussi des ouvrages de lettres dhistoire ou de geographie ses lecteurs lui reclamant a la fois des livres tres specialises et une collection encyclopedique ce nest qua force de perseverance que barbier parvint au bout de deux ans de travail a presenter un catalogue equilibre qui devint un instrument de travail utilise par tous les membres du gouvernement y compris par napoleon bonaparte devant un tel bilan il semble interessant de se pencher sur les methodes de travail sur la politique documentaire mise en place sur les acquisitions de livres et sur leur catalogage et aussi sur linteraction entre le bibliothecaire et ses usagers a partir de documents darchivesp httplibraryiflaorg8991201vialfrpdf lyon auditorium pasteur charleseloi vial
Retour en haut de page