TitreProfil et collectif : Autonomie et hétéronomie de la production identitaire
Type de publicationArticle de colloque/conférence
Année de publication2015
AuteursIrène Bastard, Éric Méchoulan, Louise Merzeau
Nom du colloqueÉcritures numériques et éditorialisation
Date de la réunion2015/11/19
OrganisateurUniversité de Montréal
Lieu du colloqueMontréal, Université de Montréal, Centre de recherche Virtuoso ; Paris, Centre Pompidou, salle Triangle
Résumé

Le profil est le fruit d’une co-construction par les plateformes, les réseaux et les personnes. L’individu qui s’éditorialise est d’abord soumis aux dispositifs qui régissent chaque service. À la fois collectionneur et collection de données, quelle autonomie peut-il retirer de l’éditorialisation de soi ? Est-elle le stade ultime d’une aliénation aux logiques de profilage, comme dans les formes extrêmes de quantified-self ? Ou désigne-t-elle une voie d’émancipation par laquelle le sujet se réapproprie la production de son identité ?Mis en réseau, l’individu connecté est aussi traversé par les autres, s’écrivant lui-même dans un tressage de réactions, conversations, bifurcations. À partir de quand ce réseau produit-il autre chose que de l’interaction ? Entre le like et la redocumentarisation collaborative, y a-t-il seulement une différence de degré, ou l’éditorialisation ne commence-t-elle qu’à partir d’un certain seuil d’intervention ? La connexion ne suffit pas à produire du collectif. L’éditorialisation en revanche implique une intentionnalité de mise en commun, à travers des protocoles de discussion, de réplicabilité et de transmission. Peut-on alors considérer que l’éditorialisation serait ce qui permet de passer du graphe au groupe ?Irène Bastard est ingénieur et docteur en sociologie, mêlant dans ses travaux sur les TIC des approches opérationnelles et des études d’usage. Elle a participé au projet Algopol (http://algopol.fr) pour la mise en œuvre d’une application permettant d’enquêter à partir des comptes Facebook des participants à l’étude. Ses recherches portent en particulier sur le partage des informations en ligne, activité explorée à partir des traces numériques accumulées sur chaque compte d’enquêtés par Facebook et à partir d’enquêtes qualitatives avec des adolescents.Éric Méchoulan Ph.D. de théorie littéraire au Département de littérature comparée de l’Université de Montréal, Éric Méchoulan détient également un doctorat ès lettres de la Sorbonne nouvelle sur le corps et la culture dans la littérature française du XVIIe siècle (Le corps imprimé, Éditions Balzac : 1999). Il est professeur au Département des littératures de langue française de l’Université de Montréal depuis 1995.Il s’intéresse aussi à l’environnement numérique avec deux équipes de recherche : « Modèle d’une lecture hypertextuelle d’une pensée politique de Pascal » et « archiver à l’âge du numérique ». Ses recherches actuelles portent sur l’histoire matérielle des idées et les études intermédiales en proposant une « herméneutique des supports ». Il dirige actuellement le Virtuoso (Centre de recherche sur les usages, cultures et documents numériques). Il a notamment publié D’où nous viennent nos idées ? Métaphysique et intermédialité (VLB, 2010).Louise Merzeau est Maître de conférences HDR (habilitée à diriger des recherches) en Sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense (Paris X). Elle est responsable de l’Axe 4 : Tracabilités, identités et mémoires numériques du laboratoire DICEN-IDF (Dispositifs d’Information et de Communication à l’Ère Numérique - Paris, Île-de-France), dont elle est directrice adjointe.Elle a co-dirigé la publication de Wikipedia, objet scientifique non identifié (Presses Universitaires de Paris Ouest, 2015), et est l’auteur de plusieurs chapitres d’ouvrages collectifs et de nombreux articles sur la question de l’identité en rapport avec la mémoire, entre autres, en contexte numérique.Elle organise et contribue régulièrement à des ateliers et séminaires de réflexion sur les questions reliées à la culture numérique, y compris plusieurs séances au fil des ans dans le cadre de "Écritures numériques et éditorialisation"

Champ de recherche: 
profil et collectif autonomie et heteronomie de la production identitaire critures numeriques et editorialisation 20151119 ple profil est le fruit dune coconstruction par les plateformes les reseaux et les personnes lindividu qui seditorialise est dabord soumis aux dispositifs qui regissent chaque service la fois collectionneur et collection de donnees quelle autonomie peutil retirer de leditorialisation de soi estelle le stade ultime dune alienation aux logiques de profilage comme dans les formes extremes de emquantifiedselfem ou designetelle une voie demancipation par laquelle le sujet se reapproprie la production de son identite brmis en reseau lindividu connecte est aussi traverse par les autres secrivant luimeme dans un tressage de reactions conversations bifurcations partir de quand ce reseau produitil autre chose que de linteraction entre le like et la redocumentarisation collaborative y atil seulement une difference de degre ou leditorialisation ne commencetelle qua partir dun certain seuil dintervention la connexion ne suffit pas a produire du collectif leditorialisation en revanche implique une intentionnalite de mise en commun a travers des protocoles de discussion de replicabilite et de transmission peuton alors considerer que leditorialisation serait ce qui permet de passer du graphe au groupe ppstrongirene bastardstrong est ingenieur et docteur en sociologie melant dans ses travaux sur les tic des approches operationnelles et des etudes dusage elle a participe au projet algopol a classspipout hrefhttpalgopolfr relexternalhttpalgopolfra pour la mise en uvre dune application permettant denqueter a partir des comptes facebook des participants a letude ses recherches portent en particulier sur le partage des informations en ligne activite exploree a partir des traces numeriques accumulees sur chaque compte denquetes par facebook et a partir denquetes qualitatives avec des adolescentsppstrongric mechoulanstrong phd de theorie litteraire au departement de litterature comparee de luniversite de montreal a classspipout hrefhttplittfraumontrealcarepertoiredepartementvuemechoulaneric relexternalric mechoulana detient egalement un doctorat es lettres de la sorbonne nouvelle sur le corps et la culture dans la litterature francaise du xviie siecle emle corps imprimeem ditions balzac 1999 il est professeur au departement des litteratures de langue francaise de luniversite de montreal depuis 1995bril sinteresse aussi a lenvironnement numerique avec deux equipes de recherche modele dune lecture hypertextuelle dune pensee politique de pascal et archiver a lage du numerique ses recherches actuelles portent sur lhistoire materielle des idees et les etudes intermediales en proposant une hermeneutique des supports il dirige actuellement le a classspipout hrefhttpwwwciteumontrealca relexternalvirtuosoa centre de recherche sur les usages cultures et documents numeriques il a notamment publie emdou nous viennent nos idees metaphysique et intermedialiteem vlb 2010ppstronglouise merzeaustrong est maitre de conferences hdr habilitee a diriger des recherches en sciences de linformation et de la communication a luniversite paris ouest nanterre la defense paris x elle est responsable de la classspipout hrefhttpwwwdicenidforgequipeaxe4 relexternalaxe 4 tracabilites identites et memoires numeriquesa du laboratoire a classspipout hrefhttpwwwutcfr relexternaldicenidfa dispositifs dinformation et de communication a lre numerique paris ledefrance dont elle est directrice adjointebrelle a codirige la publication de a classspipout hrefhttppressesuparis10frp2355 relexternalemwikipedia objet scientifique non identifieema presses universitaires de paris ouest 2015 et est lauteur de plusieurs chapitres douvrages collectifs et de nombreux articles sur la question de lidentite en rapport avec la memoire entre autres en contexte numeriquebrelle organise et contribue regulierement a des ateliers et seminaires de reflexion sur les questions reliees a la culture numerique y compris plusieurs seances au fil des ans dans le cadre de critures numeriques et editorialisationp montreal universite de montreal centre de recherche virtuoso paris centre pompidou salle triangle irene bastard ric mechoulan louise merzeau
Retour en haut de page