Titre4, 6 et 11 avril 1814 : les trois actes d’abdication de Napoléon Ier
Type de publicationArticle de revue
Année de publication2014
AuteursCharles-Eloi Vial
JournalNapoleonica. La revue
Volume1
Numéro19
Pagination3-24
Résumé

Après l’entrée des Alliés dans Paris le 30 mars 1814, Napoléon se replia au palais de Fontainebleau avec les troupes qui lui restaient. De là, il projeta d’attaquer la capitale, avant de se résoudre à entamer les négociations avec ses ennemis, qui réclamaient son abdication. Jusqu’au 11 avril, date de signature du Traité de Fontainebleau, par lequel Napoléon abandonnait les trônes de France et d’Italie, le Grand Écuyer Caulaincourt, ministre des Affaires étrangères, enchaîna les allers retours entre Fontainebleau et Paris. Le 4, le 6, et le 11 avril, Napoléon a signé trois actes d’abdication, dont les minutes et les versions définitives témoignent de l’évolution et de l’ajustement progressif des termes et des conditions de la renonciation au trône, que Napoléon entendait fixer lui-même, et qui lui furent cependant peu à peu imposés par les circonstances. L’histoire des originaux de ces actes d’abdication révèle aussi la fascination exercée depuis près de deux siècles par cet événement exceptionnel de l’histoire de France.

URLhttp://www.cairn.info/revue-napoleonica-la-revue-2014-1-page-3.htm
DOI10.3917/napo.141.0003
Champ de recherche: 
4 6 et 11 avril 1814 les trois actes dabdication de napoleon ier napoleonica la revue papres lentree des allies dans paris le 30 mars 1814 napoleon se replia au palais de fontainebleau avec les troupes qui lui restaient de la il projeta dattaquer la capitale avant de se resoudre a entamer les negociations avec ses ennemis qui reclamaient son abdication jusquau 11 avril date de signature du traite de fontainebleau par lequel napoleon abandonnait les trones de france et ditalie le grand cuyer caulaincourt ministre des affaires etrangeres enchaina les allers retours entre fontainebleau et paris le 4 le 6 et le 11 avril napoleon a signe trois actes dabdication dont les minutes et les versions definitives temoignent de levolution et de lajustement progressif des termes et des conditions de la renonciation au trone que napoleon entendait fixer luimeme et qui lui furent cependant peu a peu imposes par les circonstances lhistoire des originaux de ces actes dabdication revele aussi la fascination exercee depuis pres de deux siecles par cet evenement exceptionnel de lhistoire de francep httpwwwcairninforevuenapoleonicalarevue20141page3htm 1 103917napo1410003 charleseloi vial
Retour en haut de page